de Saint Victor Jacques

Jacques de Saint Victor

Samedi

Jacques de Saint Victor est historien, écrivain et critique littéraire. Il a reçu en 2013 le prix des Ambassadeurs et le prix de l’essai de l’Académie française pour Un pouvoir invisible. Les mafias et la société démocratique (Gallimard, 2012).


Via-AppiaSon dernier livre :
VIA APPIA, Voyage sur la plus ancienne route d’Italie (Éditions des Équateurs)

Tu n’as donc rien de mieux à faire ?
J’étais arrivé devant la petite porte du Parlement, via della Missione, avec mon sac à dos, mon bâton et mes chaussures de marche, prêt à affronter trois semaines de randonnée, de Rome jusqu’aux Pouilles. Cinq cents kilomètres de route. Les deux gardes du palais de Montecitorio me regardèrent avec étonnement. Qui pouvait se présenter dans cet accoutrement à la Chambre des députés ? Même à Rome. Michela descendit sur-le-champ.
– Alors finalement tu t’es décidé à partir ?

Et nous voilà embarqués avec Jacques de Saint Victor sur la Via Appia. Autrefois s’y pressèrent les légions romaines, les éléphants d’Hannibal, les esclaves de Spartacus, les premiers chrétiens et des princes de la débauche.

Cette route mythique unit la mer Tyrrhénienne aux mers Ionienne et Adriatique, l’Antiquité à la Modernité, le paganisme au christianisme, l’Orient à l’Occident. Elle est le socle de notre civilisation. À pied ou à bord de sa vieille Fiat, mais dans un constant esprit de flânerie, nous voyageons avec l’auteur à la rencontre des habitants de ces « Sibéries du Sud », d’un Mezzogiorno inédit, marqué par l’ultra-violence des mafias, mais aussi par une sagesse et un savoir-vivre oublié.

Récit de voyage insolite, drolatique, Via Appia est un livre passionné sur la beauté, l’amour et la liberté de penser. C’est une plongée foudroyante dans une Italie absolument méconnue des Français.